Shining

Publié le par Teddy Bear

Parlons maintenant d'une autre série de RPG un peu moins connue. "Shining" est une série créé par Sonic Software Planning et Climax Entertainment en 1991. Le premier jeu sera connu sous le nom de "Shining in The Darkness" sorti sur MegaDrive.Il s'agit d'un RPG au jeu de stratégie tour par tour. Vous jouez le rôle d'un personnage qui devra sauver son père et la fille du roi de Thornwood, tout les deux disparus mystérieusement. Vous contrôlez votre personnage en vue subjective et vous devrez traverser des labyrinthes remplis de monstres.

 

La série commencera a être célèbre un an plus tard avec "Shining Force" sur MegaDrive. Ce RPG devient alors tactique avec des personnages aux fonctions différentes (Épéiste, Mage, Prêtre, Chevalier, Archer, Guerrier,...). Lors d'un combat, vous êtes sur la map avec tout vos personnages que vous pourrez les déplacer. Pour chaque combattant, vous aurez le choix d'attaquer un ennemi, utiliser de la magie, utiliser un objet ou alors de ne rien faire. Pour le scénario (que je ne connais pas trop), Max et son équipe se nommant la "Shining Force" se rebelle contre un seigneur dragon qui terrorise le monde entier. Ce jeu a eu de bons retour grâce à son graphisme coloré et ses animations qui était assez bonne à cette époque. C'est ainsi que Sega aura son propre RPG pour concurrencer Nintendo avec ses "Final Fantasy" et "The Legend Of Zelda".

 

En 1992 et 1993, la console portable Game Gear accueille la série avec "Shining Force Gaiden" et "Shining Force Gaiden II". Ces jeux sortira qu'au Japon.

http://www.gameclassification.com/files/games/Shining-Force-Gaiden-Final-Conflict.png

 

http://s.uvlist.net/l/y2006/05/17928.jpg

 

En 1993, "Shining Force II" arrive sur Megadrive, avec une histoire différente par rapport à la précédente. Bowie et ses amis étudient ensemble à l'école pour devenir de grands guerriers et pouvoir protéger la ville de Granseal. Mais un jour leur professeur découvre que la porte de la tour a été ouverte par une force maléfique, qui a possédé le roi de Granseal. Alors Bowie va enquêter sur cet étrange attaque et va se faire de nouveau membres dans son groupe. Il découvre alors que c'est à cause d'un voleur nommé Slade, qui a volé les deux diamants dans une caverne près de la ville. Depuis que les diamants ont été dérobé, des démons surgissent dans la tour de Granseal. Cet opus deviendra un succès grâce aux différentes améliorations par rapport au premier "Shining Force". Des animations plus fines, un décor plus coloré, un scénario plus long et plein de rebondissements, une musique entraînante,.... Le seul bémol, c'est la répétition des musiques de combats, qui n'a pas été corrigé depuis le premier opus.

 

En 1994, Sonic Software Planning décide de faire un remake de "Shining Force Gaiden" et "Shining Force Gaiden II" : "Shining Force CD" sur Mega-CD.

http://segaxtreme.free.fr/Jeux/Shining%20Force%20CD.JPG

 

C'est en 1995 que la Saturn accueillera la série avec "Shining Wisdom". Contrairement aux autres épisodes, "Shining Wisdom" n'utilise pas le Tactical RPG et adopte un gameplay proche de "Zelda", ce qui n'est pas un inconvénient. Pour l'histoire, rien de plus classique, le jeu se déroule sur le continent de Palacia. Vous jouez le rôle d'un personnage admis à la garde royale et vous devez sauver la princesse qui s'est fait kidnappé. Un jeu un peu moins apprécié malgré son graphisme nettement amélioré. La musique est "bof-bof" par rapport à "Shining Force II" par exemple.

 

Nous sommes en 1996 et Sonic Software Planning reprend le jeu en vue subjective dans "Shining the Holy Ark" sur Saturn. Cette fois-ci on reprend le même principe que dans "Shining in The Darkness" en 1991, parcourir un labyrinthe et affronter des monstres. Le jeu est plus intéressant que le tout premier de la série, grâce aux animations et à la musique. L'histoire se déroule près de la Desire Mine où se cache un renégat recherché par le roi d'Enrich. Trois mercenaires sont alors désignés pour le déloger. Il seront composé d'Arthur, un épéiste, de Melody, une mage, et de Forte, un sorcier.

 

De 1997 à 1998, la série va enfin connaître son heure de gloire alors que la console Saturn est en fin de vie. En effet, Sonic Software Planning créa une sorte de "saga" avec "Shining Force III". Le jeu sera en trois parties, la première sortie en Décembre 1997, la deuxième sortie en Avril 1998 et la troisième sortie en Septembre 1998. L'histoire débute dans le continent de Parmecia dominé par deux puissances : la République d'Aspinia et l'Empire de Destonia. Deux régimes politiques qui s'oppose et qui va faire naître dans ce continent beaucoup de conflits, plongeant la population dans le chaos. Vous jouerez dans trois scénarios différents, avec trois personnages principaux. Le premier est Synbios, un jeune seigneur de la République de Destonia qui doit faire régner la prospérité en négociant avec l'Empire de Destonia. Le deuxième héros est Medion, prince de l'Empire Destonia. Il devra prouver aux citoyens de l'Empire qu'il est digne de confiance en participant aux négociations avec la République. Enfin le troisième personnage principale est Julian, un mercenaire d'originaire du royaume d'Enrich à la recherche de son père. Il a beaucoup de liens d'amitié entre l'Empire et la République, même s'ils sont opposés. "Shining Force III" reprend le Tactical RPG mais cette fois-ci en 3D isomètrique, qui rend le combat plus passionnant. La saga fait un gros succès, surtout au Japon. Les critiques venant des magazines de jeux vidéos sont plutôt positives, avec une note moyenne de 9/10.

 

4 ans plus tard, en 2002,après la chute de Sega, la Game Boy Advance prend le flambeau de la série en sortant "Shining Soul" et "Shining Soul II".

http://img.brothersoft.com/screenshots/softimage/s/shining_soul-169207-1.jpeg

http://www.gamershell.com/static/screenshots/6601/136529_full.jpg

 

En 2004, c'est au tour de la Playstation 2 d'accueillir la série avec "Shining Tears". Vous suivrez les aventures d'un jeune elfe mystérieux nommé Xion qui doit sauver la ville de Shilidia, menacée par une cité voisine, à l'aide de son anneau Twin Dragon. Le graphisme en 2D du jeu est soft, qui respecte bien l'univers de "Shining Force". Pour ce qui est du combat, on retourne dans le classique en laissant le Tactical RPG de côté. Sega décidera d'en faire une anime : "Shining Tears X Wind".

 

En 2005, Sega sort un nouvel opus sur la Playstation 2 : "Shining Force Neo". Ce jeu n'a jamais paru en Europe, juste qu'au Japon et aux USA. Le jeu adopte cette fois-ci l'univers manga. Vous jouerez le rôle de Max, un guerrier revenu dans sa patrie après des années d'absences.

 

En 2007, deux jeux sur Playstation sont sortis au Japon : "Shining Force EXA" et "Shining Wind".

Enfin en 2009, le dernier jeu de la série sort sur Nintendo DS : "Shining Force Feather". On y retrouve le Tactical RPG des anciens opus avec le combat tour à tour et les gros plans du combat, mais il y a aussi quelques nouveautés comme par exemple les combos et les points d'actions.

 

Même si la série "Shining" n'a pas été très connu en Europe à cause de la concurrence, elle est quand même un des gros bijoux de Sega, surtout avec "Shining Force I, II & III". Après le gros succès de "Shining Force III", la série n'a pas réussi à convaincre un peu plus le monde entier et va de moins en moins être reconnu en Europe sans doute à cause de la chute de Sega qui ne vendra plus de console à partir de 2002. Il est même difficile de trouver des informations sur cette série sur internet, c'est bien pour cela que je n'ai pas beaucoup décrit certains jeux dans cet article. Mais malgré ça, Sega reste quand même fidèle aux japonais en sortant encore des jeux "Shining" au Japon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article