Final Fantasy

Publié le par Teddy Bear

 

Nous sommes en 1987. La société japonaise Square est en faillite et est menacé de mettre la clé sous la porte. Hironobu Sakaguchi deviens le chef d'un projet, considéré comme le jeu final qui sera un RPG de type fantasy. D'où le nom du jeu que je vais vous parler : "Final Fantasy" sur NES. Grâce au succès du jeu, Square sort de la faillite et en plus elle devient le principale concurrent d'Enix, société célèbre pour "Dragon Quest". L'histoire : Le monde est plongé dans les ténèbres et les éléments se déchaînent. D'après une légende, 4 guerriers de Lumières arriveront pour sauver le monde. Et effectivement, quatre guerriers portant un cristal à la main arrivèrent.... Ce RPG utilise le combat tour à tour, et vous pouvez choisir entre 6 classes : Gerrier, Voleur, Moine, Mage Blanche, Mage Noir et Mage Rouge.

 

1 an plus tard, Square continue alors à exister grâce au succès de "Final Fantasy". La société décide alors de faire un deuxième opus : "Final Fantasy II" sur NES. Il ne s'agit pas d'une suite du premier jeu puisque l'histoire est totalement différente.Quatre jeunes orphelins devront venger la mort de leur parents contre l'empereur Palmécia, qui règne plus comme un dictateur plutôt comme un diplomate.
Ce type de scénario reviendra dans "Final Fantasy III" sur NES en 1990. C'est l'histoire de 4 orphelins (pas les mêmes que dans le deuxième opus) qui découvre un ancien cristal. Ce cristal demande alors à nos adolescents de rétablir l'ordre dans leur monde, menacé par un esprit démoniaque. Les graphismes sont presque les même que dans les deux premiers opus, peu amélioré.

 

En 1991, on retrouve la série sur Super Nintendo avec "Final Fantasy IV". Ce jeu est marqué par un nouveau système de combat qui donne moins l'impression de se combattre en tour à tour : l'ATB (Activ Time Battle). Le principe de l'ATB est simple : le héros que vous contrôler à un certain temps avant de lancer son attaque. Pour cela, il a une barre d'ATB qui se remplie au fur et à mesure que le combat se déroule. Lorsque cette barre se remplie, le héros peut alors attaquer, utiliser de la magie, utiliser un objet,..... Après que le héros est fait son action, le barre d'ATB se vide et se remplie à nouveau. Il en est de même pour les ennemis. Le passage à la Super Nintendo rappelle un peu "The Legend Of Zelda : A Link To The Past" niveau graphisme. La musique devient plus belle que dans les jeux précédents.

Après ce jeu, la Super Nintendo accueillera deux autres opus : "Final Fantasy V" en 1992 et "Final Fantasy VI" en 1994.http://retroplayinggirl.files.wordpress.com/2009/08/final-fantasy-v.jpg
Final Fantasy V

http://www.legendra.com/media/screenshots/snes/final_fantasy_vi/screen_10.jpg
Final Fantasy VI

C'est en 1997 que Square, appelé maintenant Square Soft, connaîtra leur plus grand succès dans l'histoire du jeu vidéo avec "Final Fantasy VII" sur Playstation et PC. Il est le premier jeu de la série à être jouable sur Playstation et sur ordinateur doté de Windows. Il est surtout le tout premier "Final Fantasy" à être conçu en graphisme 3D, que ce soit dans la map, dans les combats ou dans les cinématiques. Le Japon a été marqué par ce jeu en vendant presque 3 millions d'exemplaires en seulement 3 jours. Grâce à "Final Fantasy VII", la série se fait connaître de plus en plus en Amérique et en Europe, le RPG devient de plus en plus apprécié dans le monde entier.
L'histoire parle d'un jeune mercenaire, Cloud, qui rejoint un groupe terroriste écologique : AVALANCHE. Ce groupe a pour but d'arrêter la Shinra Incorporation de pomper l'énergie de la planète, qu'elle l'utilise pour répondre au besoin de confort des habitants de Midgar. Mais plus l'aventure avance, plus AVALANCHE découvre que leur véritable ennemi est en fait une ancienne connaissance de Cloud : Séphiroth...

 

 

En 1999, un deuxième grand succès de Square Soft sort sur Playstation : "Final Fantasy VIII". Tout comme le jeu précédent, le scénario s'inspire plus du monde contemporain plutôt que du monde fantastique. C'est l'histoire d'un jeune homme nommé Squall, qui étudie dans une fac qui forme les futurs soldats de ce monde, les SeeD. Squall et ainsi que ces anciens amis d'orphelinat devront affronter une sorcière, Edea, qui règne en tant que dictatrice, après avoir tué le président de Galbadia. Comme les 4 jeux précédents, le jeu adopte en combat l'ATB. Il y a cependant quelques petites différences par rapport à "Final Fantasy VII" : on peut utiliser les sorts qu'utilisent les ennemis, à condition de les scanner, et les invocations, appelés les G-Force, sont obtenues en les affrontant d'abord. Bref, un système de combat un peu différent.

 

 

 

 

En 2000 sorti "Final Fantasy IX" sur Playstation. Ce fût un troisième succès de Square puisqu'il vendra au total 5,2 millions d'exemplaires dans le monde, même si cet opus s'est moins vendu que ses prédécesseurs. Squaresoft montre une amélioration au niveau du graphisme par rapport aux deux derniers opus. La console de Sony sera donc la console officiel des autres opus qui vont venir. On retrouve maintenant l'univers fantastique et médiéval des autres "Final Fantasy", avec un univers un peu enfantin.

 

http://www.psp-ground.net/upload/News/final-fantasy-ix-playstation-3-ps3-056.jpg

 

http://img.jeuxvideo.fr/photo/03226650-photo-final-fantasy-9.jpg

 

 

La Playstation 2 accueillera alors son premier 'Final Fantasy' en 2001 avec "Final Fantasy X". L'histoire commence par l'apparition d'un jeune homme, Tidus, un véritable joueur de Blitzball. Lors d'un match, un énorme monstre détruit le village de Tidus. Celui-ci apprend alors que ce monstre est Sin. Tidus devra alors parcourir les différend lieux de ce monde et affronter ce monstre avec l'aide de ces connaissances. Le combat est différent par rapport aux prédécesseurs. En effet, le jeu utilise le Combat en Tour d'action par Battement (CTB), qui permet au joueur d'élaborer sa stratégie grâce à un temps illimité. Le joueur pourra aussi changer l'ordre des attaques des personnages pendant les combat.

 

 

Ensuite, l'année 2002 est marqué par deux évènements : d'abord, la société Squaresoft fusionne avec leur concurrent Enix, spécialisé aussi par les RPG, et ainsi la société change de nom et devient Square Enix. Ensuite, Square Enix se met maintenant au MMORPG (les jeux de rôles massivement multijoueur) avec "Final Fantasy XI". Malgré un démarrage difficile puisque le jeu ne sortait que sur Playstation 2, le nombre de joueurs en ligne n'arrête pas de se croître grâce à l'arrivée du même jeu sur PC la même année et sur Xbox 360 en 2006. En 2009, le nombre de joueurs sur "Final Fantasy XI" atteint les 2 millions de joueurs actifs.

 

Il y a eu ensuite "Final Fantasy XII" sorti sur Playstation 2 en 2006. Le système de combat est encore une fois différent par rapport à "Final Fantasy X". Tout d'abord, on peut voir maintenant les monstres où vous êtes libre de les affronter ou de les éviter. Ensuite, vous pouvez contrôler un des quatre personnages sans que les autres arrête de se battre. Et vous pouvez ainsi contrôler les quatre personnages en cas de changement de tactiques. L'histoire raconte une querelle entre deux royaumes : Rozarria et Archadia. Vaan, un aventurier dalmascan, rejoint un groupe de résistance de la princesse Ashe qui affronte l'empire archadien.

 

En 2009, Square Enix arrive enfin à ce chiffre qui deviendra significatif, et pas forcément "porte-malheur" : "Final Fantasy XIII" sur Playstation 3 et Xbox 360. Ce fût le premier Final Fantasy à être jouable sur des consoles "nouvelle génération", qui fût un étonnement lorsque Square Enix annonce la sortie sur la console de Microsoft, la Xbox 360. Des aspects positifs, que ce soit pour le graphisme époustouflant et bourré de détails, ou bien du gameplay avec un système de combat en temps réel et l'importance de la stratégie. Le jeu se vendra en 5.5 millions d'exemplaires en 2010.

L'histoire de "Final Fantasy XIII" commence par une purge dans le monde de Cocoon. Le gouvernement de Cocoon, le Sanctum, décide d'exiler les habitants soupçonnés d'avoir été en contact avec un Fal'Cie, une divinité qui choisit les l'Cie pour accomplir des tâches. Lightning, une jeune femme sombre et mystérieuse, est à la recherche de sa soeur Serah, devenue elle aussi une l'Cie. Malheureusement, il est trop tard. Serah accomplie sa tâche et se transforme en cristal. Lightning devient ensuite à son tour une l'Cie, en compagnie de son futur beau-frère Snow, Sazh, Hope et Vanille. Tous les cinq devront alors accomplir la même tâche : sauver Cocoon.

 

 

 

 

Enfin, un deuxième MMORPG sort en 2010 sur PC et récemment sur Playstation 3 : "Final Fantasy XIV".

http://img.jeuxvideo.fr/photo/02369414-photo-final-fantasy-xiv.jpg

 

 

Et dire que Square devait être en faillite depuis 1987. Les premiers opus de cette série à sû faire des bénéfices pour l'entreprise, et a réussi à faire revivre le RPG, avec "Dragon Quest" d'Enix. Mais la date clé de Square fût le 31 Janvier 1997, sortie de "Final Fantasy VII" qui a fait exporter le monde du RPG dans le monde entier, et qui a aidé à la Playstation de se vendre mieux. A partir de ce jeu, le progrès ne cesse d'évoluer : amélioration des graphismes, changement de système de combat, scénario de plus en plus complet et passionnant.

Maintenant on se pose des questions : Que va faire Square Enix après "Final Fantasy XIV" ? Aux dernières nouvelles, la société a sans doute décidé de faire une suite de "Final Fantasy XIII". Mais les fans de la série harcellent la société pour un seul sujet qui fâche un peu : une version PS3 du fameux "Final Fantasy VII". Pour le moment, Square Enix ne veut pas encore faire un remake de cet opus, pour cause de difficulté pour les graphismes. En effet, ils ont essayer de faire l'intro de FF7 sur une version PS3. Pour 2 minutes d'intro, un travail de 3 mois a suffit pour le personnel de Square Enix. Bref, le projet sera trop long pour un "Final Fantasy VII" avec les qualités de "Final Fantasy XIII"....

 

 

Pour clôturer ce chapitre, voici un petit cadeau pour les fans des "Final Fantasy". Dans cet article, je n'ai pas beaucoup parlé de la musique, qui est quand même un des facteurs majeurs de la série. Nobuo Uematsu est le compositeur du premier opus jusqu'à "Final Fantasy XI". Hitoshi Sakimoto a composé "Final Fantasy XII" et enfin Masashi Hamauzu a composé "Final Fantasy XIII". Voici donc les différentes musiques les plus marquantes, qui veut dire les musique de combats, de boss et de victoire (Désolé pour les puristes, certaines musiques ne vont que jusqu'au 10ème opus). Bonne écoute et à la prochaine !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article